Logo d'OVSARDA

 

Économisez 5 % chez Rona
Carte-rabais Rona
et Rona nous fera un don!

Foire aux questions (FAQ)

1. J'ai un chien. Il aime renifler. Ferait-il un bon chien de recherche et sauvetage?
2. Quelles sont les qualités nécessaires pour entraîner un chien de recherche et sauvetage?
3. Je n'ai pas de chien, mais j'aimerais contribuer. Que puis-je faire?
4. Pourquoi ne devrais-je pas être maître-chien de recherche et sauvetage?
5. Je veux être maître-chien dans votre équipe. Comment dois-je m'y prendre?

Chiot de recherche

1. J'ai un chien. Il aime renifler. Ferait-il un bon chien de recherche et sauvetage?

Les chiens de recherche et sauvetage (R. et S.) possèdent plusieurs caractéristiques fondamentales : un amour des humains, la capacité de jouer pendant des heures, de la vigueur et de l'endurance. Selon certains, un chien de R. et S. doit aussi aimer rapporter des objets. Le chien doit être en bonne santé et capable de travailler pendant des heures et des heures. Comme vous allez probablement passer de deux à trois ans à entraîner votre chien avant qu'il ne soit prêt à participer à une mission, il est nettement préférable de commencer avec un chiot ou un jeune chien. Les caractéristiques physiques comprennent une taille moyenne soit de 20 à 35 kg (ou environ 50 à 80lb) et, pour la R. et S. en Ontario et dans la majeure partie du Canada, du sous-poil. On trouve souvent les races suivantes parmi les chiens de R. et S. : berger allemand, golden retriever, labrador, border collie et berger belge.

2. Quelles sont les qualités nécessaires pour entraîner un chien de recherche et sauvetage?

Excellente question! Le maître-chien est de loin l'élément le plus déterminant d'une équipe cynophile de recherche. Même avec le meilleur chien possible, si le maître n'est pas déterminé à travailler 10 heures ou plus par semaine; et s'il n'a pas la capacité de cerner objectivement ses points forts et ses points faibles ainsi que ceux de son chien, ni le savoir-faire requis pour créer des exercices et des plans de formation pour pallier ces faiblesses, l'équipe ne sera tout simplement pas à la hauteur. Les maîtres-chiens doivent être de bons éducateurs canins, ainsi que des amateurs de plein air.

3. Je n'ai pas de chien, mais j'aimerais contribuer. Que puis-je faire?

Si vous voulez contribuer sans participer à des recherches, OVSARDA a besoin de personnes pouvant s'acquitter de tâches comme la gestion des statistiques des recherches, les relations publiques, les finances et les levées de fonds, et l'entretien de l'équipement, pour ne citer que celles-ci.

Nous sommes aussi constamment à la recherche de volontaires prêts à jouer le rôle de victimes. Nous devons entraîner nos chiens à trouver n'importe qui... pas seulement des personnes qu'ils connaissent. Ces « victimes » peuvent être utilisées pendant la formation ou durant une évaluation. On accompagne généralement la victime à un endroit où elle restera un certain temps (pouvant aller de 5 minutes à 6 heures) pendant que le chien s'efforce de résoudre le problème. Tout ce dont vous aurez besoin, c'est un sac de couchage, un matelas de mousse, un thermos, du produit et un vêtement antimoustiques et un bon livre. Le transport peut souvent être arrangé. Pour vous porter volontaire, appelez-nous au 613-667-9948.

4. Pourquoi ne devrais-je pas être maître-chien de recherche et sauvetage?

L'entraînement d'un chien de R. et S. exige un engagement total et complet. Pour commencer, vous devrez y consacrer 10 heures ou plus chaque semaine. Seule une partie de ce temps est passé avec votre chien. Vous devrez aussi vous cacher pour d'autres personnes pendant que votre chien attend dans l'auto. N'oubliez pas non plus que vous devrez quitter votre famille pour participer à des exercices de survie en hiver ou à des exercices de recherche pendant la fin de semaine. En moyenne, 10 fois par an, on vous appellera à 1 heure du matin pour participer à des recherches. Ou alors à 9 h et vous devrez quitter votre travail pour y aller. Vous devrez peut-être prendre des jours de congé. Et le plus souvent, vous arriverez sur place au moment où l'on trouve la personne disparue au café du coin.

Vous allez acheter, et utiliser, plus de produit antimoustiques durant votre première année que vous auriez pensé en utiliser pendant toute votre vie... puis vous vous achèterez un vêtement antimoustiques. Et c'est en plus des 1000 à 1500 $ que vous devez dépenser pour votre équipement de base. Et c'est sans compter l'essence consommée pour vous rendre aux divers lieux d'entraînement plusieurs jours par semaine. Vous irez vous entraîner et vous cacher dans les bois, pendant des tempêtes de neige, des orages, les grosses chaleurs, le froid glacial et la nuit. Vous et votre chien subirez l'odeur des mouffettes et peut-être même les piquants des porcs-épics.

Vous serez crispé et tendu à chaque évaluation. Vous serez frustré et déçu lorsque votre chien échouera. Vous comprendrez alors pourquoi seule une équipe cynophile sur cent se qualifie.

Si vous avez lu tout ce qui précède et êtes franchement enthousiaste à l'idée de relever ce défi, vous pourriez être le genre de personne que nous cherchons. Vous pourriez être l'une de ces personnes bizarres qui regardent dehors pendant un blizzard, se demandent comment leur chien réagirait dans ces conditions, et partent s'entraîner. Vous pourriez être l'un de ces fous qui grimperont dans un arbre ou ramperont dans un vieil immeuble branlant, parce qu'on vous a demandé de vous y cacher. Vous pourriez être l'un de ces masochistes qui, lorsque votre chien vous saute dessus, casse vos lunettes et vous fait saigner du nez lors d'une alerte, parviennent à s'exclamer sincèrement et avec conviction : « Bon chien! »

5. Je veux être maître-chien dans votre équipe. Comment dois-je m'y prendre?

Les personnes désirant devenir maître-chien doivent d'abord suivre un cours élémentaire de R. et S. canin (Basic SAR Dog course). Le cours coûte environ 100 $, et se donne les samedis. Il est offert deux fois par an, au printemps (avril-juin) et à l'automne (septembre-novembre). Pendant la durée du cours, les candidats sont invités à assister, SANS LEUR CHIEN, à l'entraînement de l'équipe d'OVSARDA, qui a lieu les dimanches, afin de pouvoir constater ce que signifie faire partie de l'équipe. Les personnes toujours intéressées à se joindre à l'équipe doivent remplir un formulaire de demande à la fin du cours élémentaire de R. et S. canin.

La demande est alors examinée par tous les membres d'OVSARDA. Les candidats sont évalués en fonction de nombreux critères, mais les plus importants sont leur engagement et leur potentiel. Ils peuvent montrer leur engagement en assistant souvent aux entraînements du dimanche, en obtenant un certificat de premiers soins, de RCR ou d'orientation dans la nature (carte et boussole), en achetant des livres sur le sujet ou en posant de bonnes questions (même si elles sont agaçantes!). Le potentiel renvoie à l'âge du chien, au fait qu'il dispose des caractéristiques élémentaires d'un chien de recherche, à son tempérament et à la forme physique de l'équipe.

Seules les équipes retenues seront invitées à se joindre à OVSARDA à titre de membres en probation. Et c'est là que les difficultés commencent. Le maître-chien reçoit une liste des buts à atteindre en trois mois. Ils portent tous sur la partie humaine de l'équipe, et comprennent les tâches suivants : accompagner un maître-chien certifié dans un problème de flair de 30 minutes, puis préparer un problème similaire pour un autre maître-chien; lire un livre sur l'entraînement d'un chien de R. et S.; commencer à tenir un journal; s'inscrire à un cours de premiers soins; préparer le sac contenant tout l'équipement requis pour 24 h. D'autres listes de tâches suivront. Une fois la période de probation terminée avec succès, le maître et son chien deviennent membres à part entière de l'équipe (même s'ils ne sont pas encore prêts à participer à une mission).

L'adhésion à l'équipe est un privilège et non un droit. Bénévole n'est pas forcément synonyme de démocratie. Si, à un moment ou à un autre, le comportement d'un chien ou de son maître a une incidence néfaste sur OVSARDA, ils peuvent être expulsés de l'équipe.

Vous avez perdu votre animal de compagnie?

Les chiens d'OVSARDA sont entraînés à détecter et à suivre uniquement l'odeur humaine. Ils sont entraînés à ne jamais suivre les pistes d'animaux. C'est pourquoi les équipes cynophiles d'OVSARDA ne peuvent vous aider à chercher un animal de compagnie égaré.